L'INDEX DE TOUS LES FILMS COMMENTÉS :
  • C'EST ICI !!!
  • C'EST LÀ !!!
  • C'EST ICI & LÀ !!!

  • lundi, juillet 03, 2006

    LE MONDE PERDU (SPIELBERG)

    Un grand classique...
    Signé Steven Spielberg, LE MONDE PERDU (autrement dit JURASSIC PARK II), certain critiques ont eu beau traiter ce film par le mépris, c'est tout de même grandiose à tout point de vue : scénario, lumière, montage, musique (John Williams), effets spéciaux, acteurs, etc... Bref, rien à dire. C'est du 200% Hollywood, mais ça marche du feu de Dieu, et quoi qu'il en soit, ça sera toujours supérieur au plus grand film de Godard ou de Leconte, c'est mon humble avis et je le partage !

    Encore une illustration supplémentaire de mon désormais célèbre axiome Bach-Fauré, bien connu sous la forme : "Quel que soit le plus grand chef-d'oeuvre de Fauré (le REQUIEM selon certains, lol, j'en ris encore...), il ne souffrira pas la comparaison avec la plus petite merde de Bach écrite "à la va vite" sur un petit bout de papier".
    Normalement, je n'ai pas pour habitude de m'étendre outre mesure sur les détails techniques, mais il y a quand même dans ce film un raccord son qui me "bluffe" à chaque fois, très précisément entre le tout premier plan (le cri de la mère voyant sa fille à demi dévorée par les bébés dinosaures) :

    ...et le second, avec Jeff Goldblum que l'on croit tout d'abord sur le même genre d'île paradisiaque, qui s'avère en réalité être une simple affiche publicitaire (admirez déjà le raccord image : rose pâle sur la complémentaire bleu foncé, inversion des postures, inversion des arrière-plans, ouverture de la bouche similaire, etc... ça n'a l'air de rien, mais cela témoigne d'un souci du détail quasi maniaque, dont bien des réalisateurs de chez nous feraient bien de s'inspirer, avant de "cracher dans la soupe", comme c'est malheureusement trop souvent le cas).


    Faites bien attention à ce passage, et vous pourrez admirer le travail des ingénieurs du son, qui ont réussi à faire un mixage absolument parfait entre le cri et le crissement des roues du métro... Brillantissime !
    À noter d'ailleurs que l'on s'extasie en permanence sur la perfection des effets spéciaux au niveau graphique (ça, on n'y peut rien, on est des prédateurs, et l'oeil parle avant l'oreille, qui est plutôt le premier sens des "proies"), et pratiquement jamais sur les effets sonores, alors que ceux-ci demandent pratiquement autant d'inventivité, de recherches et de travail (pour vous en convaincre, regardez les bonus très édifiants de LA MENACE FANTÔME de G. Lucas). Dites-vous bien que recréer un cri crédible de T-Rex ou de Velociraptor, c'est sans doute aussi difficile que de les matérialiser à l'écran !
    Voilà. C'est rien. C'était juste ma petite crise de musicien... No fuckin' problem !

    Libellés : , ,

    3 Comments:

    Blogger Sire Al Capitaine II said...

    Je peux rien t'apporter en commentaire intéressant, puisque j'ai vu ce film il y a bien longtemps. Je me demande même si j'apprécie encore les Jurrasics Parks ! Il faudrait à tout prix que je revoie le 1, qui était très brillant !

    mardi, 22 février, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    En fait, les deux premiers sont tout aussi captivants... C'est le troisième, toute comme dans la série Terminator, qui s'avère très nettement au-dessous du lot (peut-être du fait que non signé par Spielberg) !

    mercredi, 23 février, 2011  
    Blogger Jacques-Henry Jacquart said...

    J'ai revu le premier comme tu as pu le constater dernièrement. Je suis toujours autant fan. Et puis Jeff Goldblum m'amusera toujours autant !

    Bonne soirée,

    JHJ

    dimanche, 19 février, 2012  

    Enregistrer un commentaire

    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home