L'INDEX DE TOUS LES FILMS COMMENTÉS :
  • C'EST ICI !!!
  • C'EST LÀ !!!
  • C'EST ICI & LÀ !!!

  • samedi, février 24, 2007

    ALIENS (CAMERON)

    Second Opus de la série...
    Réalisé 7 ans plus tard (1986) par le très "bourrin", mais très talentueux James Cameron (Terminator, Abyss, Titanic), Aliens (au pluriel) prend exactement le contrepied du premier, ce qui après tout n'était peut-être pas si mal pour une première suite.
    Fi, donc, cette fois, de toute sobriété : et vu que l'on rappelle ce coup-ci in extremis Ripley (Sigourney Weaver) pour une dernière mission (partir avec un groupe de militaires armés jusqu'aux dents explorer la précédente planète LV4-26, afin de savoir pourquoi les colons qui y sont installés ont cessé toute communication), il y aura bien sûr du feu, des explosions, d'énormes vaisseaux, et évidemment une bonne cinquantaine d'Aliens (d'où le titre), en lieu et place de l'exemplaire unique du premier film :

    Il y a un plan que je trouve personnellement toujours magnifique dans ce film, c'est celui où James Cameron cadre en gros plan la main de Sigourney en train de fumer, de telle façon qu'elle ait presque l'aspect d'un Alien... ça, il fallait y penser !
    Ainsi que ces deux autres, très impressionnants dans le contexte du film :

    Grande nouveauté de ce nouvel Opus, si l'on peut dire (peut-être même ceci faisait-il partie du cahier des charges ?) : la mère - ou bien plutôt la "reine" -, à l'origine de ces si intéressantes créatures :

    Sinon que Sigourney, pas très sympa avec les oeufs en question, va tout de même bien se faire allumer par la mother en question. Et quand maman est très en colère sur une station orbitale en train de s'écrouler de tous les côtés, on peut dire que ça craint, en résumé :
    Point commun avec le premier épisode : tout le monde se croit bien sûr sain et sauf une fois parvenu sur l'ultime navette, à tort, bien évidemment :

    Cette ultime scène à ne jamais voir en V.F, ne serait-ce que pour l'inoubliable réplique finale de Bishop (Lance Henriksen, j'adore cet acteur) : "Not bad, for an human !", où le "H" de "human" est aspiré d'une façon inimitable dans notre langue (DSL, j'avais autrefois mis l'exact extrait, mais comme ceci arrive très souvent sur Youtube, il n'est désormais plus disponible, il faudra donc vous contenter du "trailer", en attendant mieux) :
    Bien sûr (mais je vais éviter de redire ça à chaque fois, vu qu'aucune des "sequels" d'Alien n'est à la hauteur du premier), on est loin de la finesse, de la subtilité, et de l'originalité de l'Opus fondateur. Mais globalement, ça marche plutôt très bien, et quelque part, c'est même ce qui fait toute l'originalité de la série : la très bonne idée de la FOX d'avoir confié chaque film à un réalisateur différent (et pas des "petites pointures", à chaque fois), de sorte que le thème, finalement plutôt mince et assez peu expansible du scénario initial, va se trouver complètement magnifié et transfiguré par la vision très personnelle des différents réalisateurs qui vont s'y attaquer.
    En musique, c'était même une pratique assez courante au début du XIXème siècle, par exemple lors de la première série des Variations Diabelli (que plus personne ne connaît, tellement elle a été éclipsée par la propre version de Beethoven) : le thème était de Diabelli, la première variation de Schubert, la seconde de Liszt, la troisième de Dussek, etc...
    Possibilité de variété, ou risque de dispersion : difficile de naviguer entre ces deux options. Mais dans le cas d'Alien, ça a plutôt bien fonctionné, et surtout (mais là, je vais dormir) dans le cas du troisième Opus, le plus proche de l'original, et le plus intéressant, commentaire à découvrir dans les jours à venir !
    P.S : Je vous rappelle que si vous souhaitez être prévenus en temps et en heure de chaque nouvel article publié ici (ce qui n'arrive pas très souvent), vous pouvez toujours vous abonner à ma NEWSLETTER (sécurisée, je précise), juste en dessous de mon profil, et vous serez ainsi informés lors de chaque nouvelle publication.

    Libellés : ,

    0 Comments:

    Enregistrer un commentaire

    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home