L'INDEX DE TOUS LES FILMS COMMENTÉS :
  • C'EST ICI !!!
  • C'EST LÀ !!!
  • C'EST ICI & LÀ !!!

  • dimanche, août 26, 2012

    VIOLENT COP (KITANO)

    Me revoici !
    Et oui... Vu qu'à cause d'une assez grave maladie, je ne peux pratiquement plus entretenir mes trois autres Blogs assez musclés, voici une bonne raison pour se remettre à celui-ci au plus vite, avec cette fois-ci un film magistral de Kitano (北野武), qui fut en outre son tout premier (その男、凶暴につき) !
    Déjà là, même s'il commence très hard, avec une sorte de meurtre sauvage soi-disant accompli, il ne peut s'empêcher de se livrer à une sorte de fétichisme pour le moins curieux :
    Cela pourra, dès la première vision, déconcerter le plus sauvage des spectateurs... Mais cela n'ira guère en s'améliorant, même si la soi-disant petite soeur de Kitano prend déjà son pied à la contemplation de la mer, et d'une petite fête en relation :
    Comme à l'accoutumée, il a d'ores et déjà l'habitude de certains plans mythiques :
    Mais aussi la révélation, brutale et insoupconnée, de sa propre violence :
    Son habitude, également très visible dans Sonatine, de parler des choses sans les montrer vraiment :
    Ou bien, au contraire, de les montrer vingt fois trop salées, sans bien les expliciter :
    Ceci ne veut certes rien dire face à ces plans, presque dignes de Cronenberg, où tout est légèrement filmé trop clair, et trop blanc :
    Y compris sur celui-ci, qui sert - soi-dit comme ça, juste en passant - de fenêtre d'ouverture sur le dvd :
    Ou de celui-là, qui est déjà la marque du propre goût de Takeshi Kitano pour Chagall, que l'on retrouvera de façon bien plus forte dans Hanabi :
    Quoi qu'il en soit, on se trouve assez vite fait plaqué sur le titre du film, déja avec la sorte de suicide de la petite soeur :
    Un meurtre ouvert vers le patron :
    Et bien sûr, une forme de meurtre et de suicide évidemment fort puriste, qui serait presque digne de Vermeer :
    Moralité, dans tout cela :
    Est-ce que l'on se tromperait ? 
    En tout cas, comme premier film de Takeshi Kitano, c'est déjà quasiment parfait, malgré les problèmes bien réels qu'il a fallu qu'il contourne lors de son arrivée, alors incongrue, au poste de réalisateur !
    Je vais très bientôt vous parler de Sonatine, lui-aussi excellent, mais un tout petit peu de patience... J'attendrai vos Comments avec le plus d'impatience possible !

    Libellés : , , , ,

    2 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    Je sais pas si c'est l'influence néfaste des vacances ou autre mais j'ai l'impression de ne pas avoir bien compris cet article...

    jeudi, 30 août, 2012  
    Blogger Vincenttheone said...

    Mon article parle assez peu, certes, surtout comparé à d'autres... Mais il faut savoir que 90% des films de Kitano sont à regarder au moins deux ou trois fois pour bien s'y repérer, et c'est en quelque sorte mon prétexte !

    jeudi, 30 août, 2012  

    Enregistrer un commentaire

    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home