L'INDEX DE TOUS LES FILMS COMMENTÉS :
  • C'EST ICI !!!
  • C'EST LÀ !!!
  • C'EST ICI & LÀ !!!

  • vendredi, avril 06, 2007

    TERMINATOR 2 (CAMERON)

    Tiens donc...
    Ça faisait longtemps que je n'avais pas parlé d'un bon vieux film de "bourrins", XD ! Mais de temps en temps, il en faut, sans compter que celui-ci n'est certainement pas le plus mauvais que vous pourrez voir dans le genre, accueillis dès le début par le mythique générique plusieurs fois copié (notamment dans Alien III, de Fincher, mais aussi dans Casino de Scorcese) , avec le somptueux thème de Brad Fiedel (cette fois-ci à l'orchestre symphonique, contrairement au premier Terminator, où faute de budget, on avait dû se contenter de synthétiseurs) :

    Avec les mêmes acteurs que dans l'Opus précédent (1984), Arnold, bien sûr, Linda Hamilton (la compagne de James Cameron durant un temps), mais aussi deux nouveaux promis à une belle carrière, le glacial Robert Patrick, idéal dans le rôle du T-1000 (qui fera toute la dernière saison de X-FILES à la place de David Duchovny), et le jeune Edward Furlong, qui jouera un rôle crucial dans l'excellent American History X de Tony Kaye :

    Je ne vais pas m'appesantir sur le scénario ultra connu (et ultra ingénieux, par rapport au premier film) : disons simplement qu'à la suite de la destruction (presque complète) du premier Terminator dans le film de 1984, tout n'a pas complètement disparu, et que deux autres Terminators venus du futur vont bientôt semer la panique la plus totale, non sans parfois une certaine confusion, comme tous les films basés sur le thème du voyage dans le temps :

    Mais l'essentiel du film est ailleurs. Il s'agit en effet d'un film "révolutionnaire" à des tas de niveaux, qui peut à juste titre s'enorgueillir d'un certain nombre de "premières", et en ce sens, il apparaît malgré tout comme un film incontournable de l'histoire du cinéma d'action moderne. Déjà, c'est historiquement le premier film à exploser la barre budgétaire symbolique des 100 millions de Dollars - dont dix pour notre cher Arnold, et 53 millions (XD !) rien que pour les effets spéciaux, qui sont de fait véritablement hallucinants (pari risqué, mais gagné, puisque l'opération rapportera plus de 510 millions de ces petits billets verts). Malgré tout, le film comporte encore quelques cascades "à l'ancienne" très impressionnantes, Schwarzenegger ayant même tourné pour de bon la seconde, guidé par un câble par la suite supprimé numériquement :

    Quant aux effets numériques, qui pour la première fois atteignaient ici une dimension véritablement considérable (notamment par rapport à Abyss du même James Cameron, sorti deux années plus tôt), le réalisateur a dû faire appel à trois sociétés spécialisés : Fantasy II pour les scènes de guerre, 4-Ward pour la séquence totalement bluffante de l'explosion nucléaire (qui sera maintes fois imitée par la suite, notamment dans Armageddon et Terminator III), et bien sûr la fameuse boîte de Georges Lucas, ILM :

    Sans oublier néanmoins quelques séquences d'anthologie, notamment l'explosion de Cyberdine, réalisée pour de bon dans un immeuble de toute façon condamné :

    Ainsi que la fameuse tronche de Schwarzenegger vers la fin du film (quatre heures de maquillage tous les matins, lol !) :

    Mais bien sûr, le vrai héros du film (qui rassemble à lui tout seul les trois quarts des effets spéciaux) reste bien sûr Robert Patrick dans le rôle du T-1000, sorte de cyborg en métal liquide doté de très nombreuses capacités, comme par exemple pouvoir traverser les autres objets en métal :

    Imiter (copier) n'importe quel personnage :

    Se fondre dans l'environnement :

    Transformer n'importe lequel de ses membres en arme tranchante :

    Ou encore se réduire en une pure masse de métal liquide :

    Fort heureusement, il peut aussi se faire bien trouer le cul à l'occasion (même s'il se reconstitue presque intantanément) :

    Quoique (il ne faut pas abuser, non plus) :

    Comme vous l'avez déjà deviné, c'est ce personnage et ses nombreux avatars qui, à lui tout seul, a représenté plus de la moitié du budget du film (via ILM). Mais il faut bien admettre, même près de vingt ans après, que le jeu en valait la chandelle (car le film n'a pas vieilli d'un pouce) !

    Personnellement, je me souviens avoir vu à la suite, au cinéma, Abyss et T-2, à deux années d'intervalle : et bien en réalité, on sortait de la salle totalement scotchés, en ayant eu l'impression d'avoir assisté à une véritable révolution !!! Et je crois malgré tout que même aujourd'hui, c'est encore bien perceptible.

    P.S : Désolé pour l'assez médiocre qualité des photos, mais comme il s'agit d'un Divx, je n'ai guère pu faire mieux.

    1) Sérieusement : d'après AlloCiné, un Terminator IV serait en préparation (vu l'assez médiocre qualité du troisième, je ne sais pas si c'est vraiment à souhaiter) ?

    2) Moins sérieusement... Regardez le petit bijou que je vous ai dégotté sous YOUTUBE (en plus, ça tombe très bien, pour Pâques) :

    3) Et pour finir : il existe dans ce film une "hénaurme" erreur de scénario, autrement dit une contradiction absolue (qui, en plus, a été répétée à l'identique dans le troisième volet de la série, lol !). Seriez-vous capables de la citer ?

    Enjoy !!!

    Libellés : , ,

    8 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    Abyss était un superbe film
    point de vue scénario, acteurs et effet speciaux...

    Terminator 1 et 2 oui
    Terminator 3 non!!!

    dimanche, 08 avril, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Oui, tout à fait d'accord pour le T3 (malgré quelques vannes au second degré assez marrantes, mais bon, ça suffit pas à faire un film, c'est clair) !
    ABBYS, j'ai adoré, SAUF LA FIN (Arghhhh, j'ai trouvé que ça gâchait tout, c'est dommage) !

    dimanche, 08 avril, 2007  
    Anonymous Benjamin said...

    Je vois pas trop la grosse erreur de scénario.
    Enfin peut-être que si, mais là, je vois pas du tout, c'est quoi finalement ?

    jeudi, 13 mars, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Et bien, c'est que plusieurs fois au cours du film, le Terminator répète (au sujet du T1000) : "Le modèle copié est automatiquement éliminé" !
    Ce qui n'empêche pas Linda Hamilton de réapparaître en double vers la fin du film, une fois sous sa vraie nature, et une fois en tant que "copie" par le T1000 !!!
    Et si je ne me trompe pas, il y a le même "bug" dans le Terminator 3 (à vérifier)...

    jeudi, 13 mars, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Petit correction, la cascade ou le Terminator saute avec sa moto n'a jamais été faite par Arnold, simple à vérifier, au ralenti on voit bien que c'est une doublure/cascadeur.

    samedi, 02 août, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ceci dit, c'est tout de même à vérifier (vu que je n'ai pas l'habitude de raconter ce genre de conneries, si je ne les ai pas lues ou entendues quelque part) !
    Mais peut-être aussi que c'est la "source" qui était fausse...
    Ne serait-ce qu'au niveau des assurances, cela me semble effectivement moi aussi très douteux qu'un acteur capable de se voir offrir dix millions de dollars de cachet, soit autorisé par la production à prendre de tels risques (encore qu'il y ait des précédents, comme par exemple Clint Eastwood dans le magistral La Sanction) !

    samedi, 02 août, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    C'est vu, revu et vérifié. Je peux t'assurer qu'ayant le film en DVD, on ne peut pas se tromper entre Arnold et le type de la cascade.

    dimanche, 03 août, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bon, ben j'ai confiance, alors... Je te crois sur parole !

    dimanche, 03 août, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home